Font Size

SCREEN

Profile

Cpanel

 

Un geste salarial ou une aumône?
A votre bon cœur m'sieurs dames!

 

La ministre de la Fonction publique a annoncé un "geste salarial" pour 2 millions de fonctionnaires par l'allègement de la cotisation retraite.

Pour FO, cette réponse est inadaptée aux attentes des collègues et ne répond pas à leur revendication majeure qui est la hausse pure et simple du point d'indice gelé depuis 2010 pour tous les agents.

Tous les fonctionnaires ne seront pas concernés par cette mesure qui ne sera appliquée qu'aux agents dont l'indice majoré (IM) est inférieur à 468 soit 1,5 fois le SMIC.

Cela concerne tout de même 100% des collègues de catégorie C, 70% des collègues de catégorie B et 20% des A.

Pour Force Ouvrière, ces chiffres annoncés par la ministre de la Fonction publique illustre le constat que FO fait depuis des années soit celui d'une smicardisation de l’ensemble des fonctionnaires.

Si la ministre de la fonction publique parle d'une augmentation substantielle de salaire pour les agents rémunérés au minimum de traitement à savoir 556€ bruts dès 2015, c'est un mensonge puisque cette annonce prend en compte l'augmentation de 5 points d'indice dès janvier 2015.

De plus, qu'en-est-il pour les agents non concernés? Sont-ils si riches qu'aucune mesure ne doit les toucher pour augmenter un pouvoir d'achat en baisse depuis 1983?

Parlons chiffres, madame la Ministre ! Entre inflation, fausses revalorisations et gel du point d’indice les traitements ont baissé de 17% depuis 2000 !

Pour les agents, c’est concret :

Un Attaché 7ème échelon perd chaque mois 320€ sur son traitement net!

Un SAENES CS 7ème  échelon perd chaque mois 252€ de traitement net !

Un ADJAENES 1ère Classe 7ème  échelon perd chaque mois 211€ de traitement net !

Pire encore ! Depuis 1983, la baisse est estimée à presque 50% !

De plus, cette mesure affaiblit les régimes de retraite et met en danger les prestations et le  principe de solidarité qui fonde notre système de protections sociales.

Ce tour de passe-passe n'est qu'un artifice qui s'inscrit pleinement dans la politique d'austérité et de rigueur mise en place par le gouvernement dans le cadre du Pacte de Responsabilité, alors que pour la 4e année consécutive le point d’indice est gelé.

Le SPASEEN-FO, avec ses fédérations, la FNECFP-FO et la FGF-FO, exige une réelle négociation salariale en lieu et place de mesurettes qui cherchent uniquement à masquer la paupérisation des fonctionnaires et revendique :

  • Pour l’augmentation des salaires : 8% de revalorisation immédiate du point d’indice et l’attribution uniforme de 50 points d’indice pour tous les agents titulaires et contractuels !
  • La suppression des toutes les mesures d’austérité et l’abrogation du Pacte de Responsabilité !
  • Pour la défense de nos statuts et de nos missions !

 

 

Vous êtes ici : Accueil Actualités Allègement des cotisations, le mensonge