Font Size

SCREEN

Profile

Cpanel

 

Audience auprès de la Ministre

 

 

Le SPASEEN-FO a été reçu, avec sa fédération, la FNECFP-FO, lundi 15 septembre, par la ministre de l’Education  nationale, Najat Vallaud-Belkacem.

 

La délégation a abordé les conditions de travail dégradées lors de cette rentrée pour tous les personnels et a interrogé la ministre sur quelques points concernant les personnels administratifs :

 

La nécessaire revalorisation des régimes indemnitaires : la ministre a indiqué que cette question était en cours d’arbitrage, avec un regard particulier pour les agents de catégorie C.

 

Pour  FO,  si  la  revalorisation  des  régimes  indemnitaires  est  une  nécessité,  la véritable question est celle de la revalorisation du point d’indice, commun à tous les agents, quelle que soit leur catégorie, titulaires et non titulaires.

 

Entre inflation, fausses revalorisations et gel du point d’indice, les traitements ont baissé de 17% depuis 2000 ! C’est pourtant dans ce contexte que le ministre des Finances, Michel Sapin a confirmé le gel du point jusqu’en 2017.

 

FO maintient sa revendication de 8% de hausse immédiate du point d’indice et 50 points d’indice pour tous et a réaffirmé son refus à toute modulation des primes.

 

Réforme territoriale : la délégation a interpellé la ministre sur les conséquences de  la  réforme  territoriale  tant  sur  les  services  (rattachement  des  collèges  aux régions, suppressions du département et avenir des DSDEN et de certains rectorats, des lycées professionnels), qu’en terme statutaire pour les personnels.

 

La ministre a indiqué que son « intention était bien de garder les personnels » et que « la singularité de l’organisation de l’Education nationale devait être prise en compte», mais que rien n’était décidé  concernant la cartographie des académies, dans le cadre des futures régions.

 

La délégation a pointé du doigt les conséquences de la nouvelle gouvernance de janvier 2012, transformant les Inspections académiques en Directions départementales, favorisant les fusions et les mutualisations de services entre ex-IA et rectorat, la mise en place de plates-formes interdépartementales, avec moins de service public de proximité et plus de suppressions de postes.

 

Pour FO, la réforme territoriale est à replacer dans un contexte plus large, celui du pacte de responsabilité et ses 50 milliards d’économies sur les dépenses publiques et se place dans la continuité directe de la Réate (Réforme Territoriale de l’Etat), de la RGGP et de la MAP, responsables notamment des suppressions d’effectifs et de missions et de la dégradation des conditions de travail de chacun.

 

FO réaffirme son opposition à la Réforme territoriale et rejette tout acte de décentralisation supplémentaire qui aurait pour objectif de faire disparaître les départements ou diminuer le nombre de régions avec toutes les conséquences désastreuses en termes d'abandon des missions, de présence du service public et de statut des personnels.

 

 

PASS Education : la délégation a demandé l’ouverture du PASS Education aux personnels non enseignants. C’est peut-être une mesure symbolique mais elle confirmerait l’appartenance de tous les personnels à l’équipe éducative.

 

 

Le SPASEEN-FO réaffirme ses exigences et revendications :

Pour l’augmentation des salaires !
Pour la défense de nos statuts et de nos missions !
Contre toutes les mesures d’austérité et le Pacte de Responsabilité !

 

 

 

 

 

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (2014_septembre_22_le SPASEEN FO rencontre la ministre.pdf)Le SPASEEN-FO rencontre la Ministre[ ]55 Ko
Vous êtes ici : Accueil Actualités Audience auprès de la Ministre