Font Size

SCREEN

Profile

Cpanel

 

Le 26 janvier, une grève pour gagner !

  • Gel du point d’indice depuis 2010 et nouvelle hausse des cotisations retraite; Pouvoir d’achat et régime indemnitaire en berne ; Individualisation des salaires avec, entre autres, le RIFSEEP : chacun constate la baisse organisée de nos salaires ;
  • Projet sur les parcours professionnels, carrières et rémunérations (PPCR) imposé malgré l’opposition des syndicats majoritaires dans la Fonction publique et modification en profondeur des carrières et des traitements allant vers encore plus d’individualisation, plus d’interministérialité, moins de garanties et au détriment de la protection que sont nos statuts ;
  • Services en sous-effectifs, à flux tendus, personnels non reconnus dans leur investissement au quotidien : 100 créations de postes au niveau national qui se déclinent en quelques postes dans les académies les plus « chanceuses », alors que près de 10 000 postes ont été supprimés au cours des années précédentes ;
  • Réforme territoriale : remise en question des services et des missions des rectorats et DSDEN ; Inquiétude sur le maintien de tous les lycées et établissements ; Territorialisation de l’Education.
  • Remise en question perpétuelle de tous les acquis sociaux ; Remise en question du temps de travail.


Chaque mesure gouvernementale est le détricotage d’un acquis ;
Chaque mesure gouvernementale est une tentative d’enlever des droits ;
Chaque mesure gouvernementale est une régression.

Toutes s’inscrivent dans la politique d’austérité menée par le gouvernement, contre le service public, contre les salariés, contre les acquis.

 

Pour rappel, le pacte de responsabilité c’est 65 Milliards d’économies sur le dos des salariés, contre 50 Milliards d’euros de cadeaux au patronat (allégement de charges et Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi) ;

La seule réponse des personnels pour faire entendre leurs revendications est la grève, pour obtenir :

  • Des augmentations de salaires !
  • Des créations de postes statutaires et la titularisation des contractuels !
  • De réelles promotions et des requalifications massives de postes !
  • Le maintien et le renforcement de tous les services publics !
  • Le maintien de nos acquis sociaux et la reconquête de tous ceux supprimés !

 

C’est pourquoi, le SPASEEN-FO, avec sa fédération, la FNEC FP-FO, et sa fédération de fonctionnaires, la FGF-FO, appelle à la mobilisation :

  • Contre toutes les mesures d’austérité et la politique de rigueur !
  • Contre le Pacte de Responsabilité !
  • Contre l’individualisation des traitements et des carrières et pour l’abrogation du RIFSEEP et de PPCR !
  • Pour l’abrogation de la Réforme territoriale !
  • Pour la défense de nos statuts et de nos missions !
  • Pour l’augmentation des salaires !

 

C’est à chacun d’entre nous, en se mobilisant, en se mettant en grève, de défendre ses revendications. De se défendre. De reconquérir ses droits perdus.

 

Le 26 janvier, ensemble et mobilisés, faisons entendre nos revendications!


FO, CGT et SUD appellent l’ensemble des agents publics à se mobiliser pour conserver une Fonction Publique garantissant :

  • Un statut et un véritable déroulement de carrière
  • Une revalorisation immédiate et significative de la valeur du point d’indice et le rattrapage des pertes de pouvoir d’achat.
  • Un service public de proximité garant de la cohésion sociale.

 

 

Vous êtes ici : Accueil Actualités Le 26 janvier, une grève pour gagner !