Font Size

SCREEN

Profile

Cpanel

 

Requalifications de postes :
Quelques miettes devraient nous satisfaire… ?

Le ministère a annoncé, pour les années 2015, 2016 et 2017, une perspective de requalification des emplois administratifs : 200 requalifications d’emplois par an d’adjoints administratifs en catégorie B et 100 requalifications de SAENES en catégorie A, par le biais des listes d’aptitude et des concours internes. Aujourd’hui, ce travail de requalification n’est pas entamé dans toutes les académies et aucun cadre national ne permet une déclinaison identique.
Si la nécessité d’entamer ce travail est enfin admise par le ministère et rejoint une des revendications de Force Ouvrière, ces requalifications sont très loin d’être à la hauteur des besoins et des attentes des personnels : 200 possibilités nationalement, c’est concrètement quelques postes dans chacune des 30 académies...
Ce cadeau est d’autant plus limité que plus de 10 000 postes d’administratifs ont été supprimés ces dernières années et que tous les concours internes ne sont pas ouverts à chaque session dans toutes les académies, que le nombre de postes offerts chaque année, aussi bien en liste d’aptitude ou aux concours, est plus que négligeable.
Cela concernera à l’issue de ces trois années moins de 2 % de la totalité des emplois administratifs du ministère. Une broutille alors que les missions exercées par de nombreux collègues relèvent déjà de corps supérieurs à ceux dans lesquels ils ont été recrutés mais pas payés en conséquence.
Force Ouvrière considère que la sous-qualification des emplois constatée nécessite une mesure exceptionnelle : un plan massif de requalification par une augmentation significative des possibilités de promotion par listes d’aptitude pour rendre possible le reclassement du plus grand nombre d’agents.

Une situation inacceptable !

Pourtant l’urgence est là : il faut recréer des postes administratifs en nombre afin que cessent les redéploiements de postes dans les services et les EPLE pour pallier les effets des suppressions de postes et l’augmentation des charges de travail qui pèsent au quotidien sur les collègues, postes souvent remplacés par des précaires, contractuels, apprentis ou contrats aidés...
Il est grand temps que le ministère reconnaisse très concrètement les personnels administratifs et les missions qu’ils réalisent au quotidien !
Il est grand temps qu’il les rémunère en conséquence !
Il est grand temps qu’il leur offre une vraie carrière !

Avec le SPASEEN-FO, je revendique :

  • Une requalification massive !
  • Une augmentation du nombre de promotions de C en B et de B en A mais aussi, pour les Attachés au principalat et en Hors Classe !
  • Une re-création des 10 000 postes administratifs supprimés !
  • Une grille revalorisée qui permette de vraies promotions et un réel déroulement de carrière signifiant une réelle augmentation de salaire, ce que PPCR n’apporte pas !
  • Une augmentation immédiate des salaires : augmentation de 8% de la valeur du point d’indice et 50 points pour tous !

 

FORCE OUVRIERE revendique un repyramidage total !

En 2016, dans notre ministère, 53% des agents administratifs sont C, 30% B et 17% A.

FO revendique un repyramidage massif par un renversement total à l’image, a minima, du Ministère des Finances où il y a 30% de C, 40% de B et 30% de A.

 

Vous êtes ici : Accueil Actualités Requalifications de postes : Quelques miettes devraient nous satisfaire… ?