Font Size

SCREEN

Profile

Cpanel

 

Hé oh, la ministre…
et les personnels administratifs ?

Le SPASEEN-FO a pris connaissance des projets envisagés par la ministre de l’Education nationale pour la déclinaison des Parcours professionnels, carrières et rémunérations dans notre ministère. A grand renfort de communication, Najat Vallaud Belkacem annonce une série de mesures issues des groupes de travail 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 13, 14 et 15, pour mieux accompagner les agents de notre administration, accompagné d’une revalorisation salariale en moyenne de 1200€ par an. Oui mais...

Et le groupe de travail 11, celui des personnels administratifs ? RIEN

Si ce n’est pas la première fois que nous sommes oubliés par notre cher ministère, cela devient un moyen de gestion qui laisse transparaître son mépris pour des personnels qui pourtant sont essentiels au bon fonctionnement de l’Education nationale.
Faut-il rappeler que sur les 60 000 postes que Mme la ministre envisageait de créer, seuls 400 étaient réservés aux personnels administratifs qui ont subi 10 000 suppressions ces dernières années, soit 1 agent sur 7 dont le poste a été supprimé ? Des miettes.
Faut-il rappeler que, lors du passage au RIFSEEP, Mme la ministre aurait pu en profiter pour revaloriser le régime indemnitaire de tous les agents, mais qu’elle ne l’a pas fait alors qu’elle annonce une revalorisation de l’ISAE des professeurs des écoles de 800€ par an ? Zéro pointé.
Faut-il rappeler que les personnels en EPLE, logés ou non, n’ont pas bénéficié d’une attribution pleine et entière du régime indemnitaire, alors que FO le revendiquait ?
Faut-il rappeler que lors du passage en REP et REP+, les secrétaires de circonscription ont été oubliées et écartées du bénéfice du régime indemnitaire lié au réseau d’éducation prioritaire alors qu’elles sont impactées au quotidien dans leur travail ?

Ca commence à faire beaucoup... Ca a même débordé depuis longtemps !

Mais que cachent les largesses de Najat VB ?

Ces annonces sentent l’électoralisme à plein nez à quelques mois d’échéances politiques importantes alors même que TOUS les agents ont été maltraités sans discontinuer depuis plusieurs années. C’est une tentative désespérée d’opposer les salariés les uns aux autres, avec comme alibi les fausses avancées contenues dans PPCR.
Car PPCR, c’est l’individualisation à tout prix. Le mérite comme outil de gestion. C’est le rallongement des carrières qui financent les pseudo revalorisations. C’est la fin programmée des statuts particuliers. C’est la dislocation des garanties individuelles et collectives. 

Pourquoi tant de sollicitude pour certains ?

Parce que le gouvernement a peur des mobilisations qui ne faiblissent pas et au contraire augmentent chaque semaine. Car les salariés ne sont pas dupes de ces tentatives ridicules qui voudraient les dresser les uns contre les autres.


C’est pourquoi le SPASEEN-FO appelle à la grève le 14 juin.
Fermons les services ! Cessons le travail !
Soyons dans la rue !
Montrons à la ministre que, sans les administratifs, le ministère ne fonctionne pas!
Tous à la manifestation nationale à Paris.

 

 

PPCR – remise en cause du code du Travail. Tout est lié.


Le projet de loi Travail, combattu par les salariés, du privé comme du public, et les organisations de jeunesse, remet en cause les garanties collectives. Il permet une remise en question des accords nationaux (accords de branche) dans l’entreprise sur le temps de travail, les salaires, le quotidien des salariés.
PPCR et les réformes touchant la Fonction publique vont dans le même sens : mettre en place une fonction publique de métiers, individualisée, au détriment de la protection que sont nos statuts, déjà
fortement attaqués, émiettés, fragilisés, piétinés !
Si la loi Travail passe, c’est un boulevard ouvert contre nos garanties et acquis. 

Public et Privé, Même combat !
Le 14 juin, tous à la manifestation nationale à Paris.

Le SPASEEN-FO réaffirme ses revendications :

  • Une augmentation immédiate de 8% du point d’indice et 50 points d’indice et immédiatement pour tous, titulaires et contractuels !
  • Revalorisation de toute la grille indiciaire !
  • Abandon de toutes les mesures d’austérité et du Pacte de Responsabilité !
  • Contre l’individualisation des traitements et des carrières et pour l’abrogation du RIFSEEP et de PPCR !
  • Pour la défense de nos statuts et de nos missions !

 

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (2016_juin-02_Hé ho la ministre.pdf)2016_juin-02_Hé ho la ministre.pdf[ ]47 Ko
Vous êtes ici : Accueil Actualités Hé oh, la ministre… et les personnels administratifs ?