Communiqué de soutien à la mobilisation
des personnels des Rectorats et DSDEN
des académies de Rouen et Caen

Alors que le ministre de l’Education nationale a décidé l’abandon des fusions d’académies, il a confirmé celle de Caen et Rouen.

Le SPASEEN-FO national, avec sa fédération la FNEC FP-FO, était présent à Rouen, lundi 25 février, en heure d’information intersyndicale, avec les personnels des services académiques qui ont décidé, à l’appel de la FNEC FPFO de ces deux académies et du SPASEEN-FO de l’académie de Rouen, de se mobiliser contre les conséquences de la fusion avec la mise en place d’un recteur unique et des suppressions de postes des personnels administratifs.

Le SPASEEN-FO national leur apporte son soutien, plein et entier.

Dès les projets de déclinaison de la réforme territoriale dans le ministère de l’Education nationale, le SPASEEN-FO a alerté sur les fusions et mutualisations de services au niveau régional rendues possibles et facilitées.

C’est la mise en place, à moyen terme, d’un rectorat de région , véritable Agence Régionale de l’Education.

Pour le SPASEEN-FO, les mutualisations de services et de missions entraînent de fait des suppressions de postes et servent d’alibi pour les justifier. Ainsi, après les 18 postes supprimés sur les 2 académies en 2018, ce sera 31 postes supprimés à la rentrée de septembre 2019.

Le SPASEEN-FO s’inscrit pleinement dans la déclaration des personnels de Rouen lundi 25 février qui demandent au ministre de l’Education nationale :

• l'arrêt de l'expérimentation « un recteur, deux académies » pour les académies de Rouen et de Caen,
• l'abandon de la fusion des académies de Rouen et de Caen,
• la nomination d'une rectrice ou d'un recteur de plein exercice pour l'académie de Rouen,
• l'annulation des suppressions d'emplois administratifs à la rentrée scolaire 2019 et le recrutement de personnels titulaires sur tous les postes vacants.

Toutes les académies, tous les services sont concernés par les mutualisations, maintenues par le ministère même si les rectorats ne sont pas fusionnés.

Pour le SPASEEN-FO, l’heure est à la construction du rapport de force qui fera reculer ce gouvernement.

C’est pourquoi, avec sa confédération, il appelle à la grève interprofessionnelle le 19 mars, pour se faire entendre et gagner !

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (2019_02_26_communiqué de soutien mobilisation personnels Rouen et Caen.pdf)2019_02_26_communiqué de soutien mobilisation personnels Rouen et Caen.pdf[ ]221 Ko