Communiqué de soutien à la mobilisation
des personnels des académies de Rouen et Caen

 

Réuni le 22 mars, le bureau national du SPASEEN-FO se félicite de la réponse massive à l’appel à la grève et à la manifestation dans les académies de Rouen (75% de grévistes) et de Caen (50% de grévistes).

Le bureau national rappelle que cette mobilisation était organisée avec la FNEC-FP FO rejointe par la CGT, la FSU, l’UNSA et la CFDT.

Les personnels de ces deux académies refusent la fusion. Ils ont raison, et le SPASEEN-FO les assure de son total investissement pour les aider à gagner.

Les 18 postes supprimés à la rentrée 2018 ainsi que les 31 prévus à la rentrée 2019 dans ces deux académies démontrent bien la casse du service public qui s’accélère. Cette « expérimentation » est un véritable « laboratoire d’essai » de fusion pour l’ensemble des autres académies.


La confédération FO a écrit au premier ministre pour demander l’arrêt de ce projet de fusion.


Le bureau national du SPASEEN-FO appelle tous ses syndicats à poursuivre l’organisation dans tous les services académiques de réunions de soutien et d’explication du danger immédiat des fusions et mutualisations.

Le bureau national appelle ses syndicats à organiser, avec les personnels, toutes actions nécessaires pour y faire échec.

Nous sommes tous concernés !


Abandon du projet de fusion des académies de Caen et de Rouen !
Abandon de toutes les fusions !
Abandon de toutes les mutualisations de services et des suppressions de postes !

La pétition à faire signer massivement par tous les collègues est ici

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (2019_03_22_communiqué de soutien mobilisation Rouen et Caen.pdf)2019_03_22_communiqué de soutien mobilisation Rouen et Caen.pdf[ ]111 Ko